Petit article pour te parler du matériel de dessin que j’utilise.

Je te dévoile tout. Le bon, le mauvais et les choix cornéliens. 

Il faut savoir que mon choix de matériel de dessinateur est basé autour d’une seule question : Comment est-ce que je peux faire pour balancer mes besoins artistiques avec une mobilité accrue?

Je suis du genre à beaucoup bouger, et par conséquent je voyage en sac à dos la plupart du temps. 

J’ai donc un espace et une capacité de poids limitée

Du coup, je vais te montrer mon setup, qui est très minimaliste.

Ça ne conviendra pas à tout le monde, je le sais, mais je suis du genre à penser qu’on peut faire plus avec moins. 

Que c’est pas parce qu’on est artiste, qu’on doit avoir un hangar de fourniture. 

Donc sans plus attendre c’est parti. 

Commençons par le matériel que j’utilise en dessin traditionnel, puis on fera le matériel pour le dessin digital.

D’ailleurs si tu te demandes lequel choisir entre le dessin digital et le dessin traditionnel, j’en parle de façon poussée dans l’article suivant : Dessin traditionnel vs dessin digital, lequel est le meilleur?

Mon matériel de dessin en traditionnel

Il y a deux camps en dessin traditionnel, ceux qui ont trouvé leur matos préféré et qui n’utilisent plus que ça. 

Comme par exemple l’artiste @nogi.san, qui utilise son pinceau Pentel brush tout le temps. 

Et puis il y a ceux qui sont constamment en train de chercher, de fouiller et de tester de nouvelles choses. 

Pour ma part, je fais plutôt partie de la deuxième catégorie, il y a donc de grandes chances que le matos dont je vais te parler aujourd’hui ne me serve plus dans 3 mois. 

Même si je t’avoue que je pense avoir trouvé un setup répondant bien à mes besoins.

Mes crayons préférés 

Je sais que certains artistes font leurs croquis avec des feutres rouges et bleus, ce n’est pas mon cas. 

SI tu ne connais pas la chaîne de AKIHITO YOSHITOMi , va voir ce qu’il fait, c’est un maître parmis les maîtres. Son niveau de maîtrise est impressionnant..

J’utilise comme 90% des gens, des crayons de papier. 

Par contre, je fais mes croquis en deux étapes.

Une première en utilisant un crayon de papier classique en HB, puis je repasse avec un critérium en 2B. 

Le gros du croquis est fait au crayon de papier classique HB car il creuse moins moins le papier qu’une mine de critérium, ce qui permet de préserver le papier lors de la phase de croquis. 

Et une fois que je suis sûr, je repasse les traits avec un critérium, car le trait est bien plus précis

Et là tu es probablement en train de te demander pourquoi est-ce que je repasse deux fois  sur mon croquis, surtout pour l’encrer de nouveau derrière. 

La raison est simple: avoir un croquis le plus précis possible et laisser le moins de place aux traits hasardeux. 

Si tu as un croquis parfait et poli, alors ton illustration finale sera du même niveau, l’encrage n’est finalement que le rendu fini de ton croquis. 

C’est une point souvent sous-estimé par les débutants en dessin. 

Avoir un sketch approximatif augmente tes chances de faire une erreur au moment de l’encrage. 

Et c’est clairement quelque chose dont je me passe volontiers. 

Surtout en dessin traditionnel car il n’y a pas de seconde chance, contrairement au digital. 

Je n’ai pas de marques particulières à te recommander, j’aime beaucoup le critérium BIC car il est léger et tient bien en main. 

L’important c’est d’avoir un critérium qui est agréable à tenir en main, et qui tourne facilement dans ta main pour pouvoir changer facilement de position de dessin. 

Et de choisir des bonnes mines, car des mines de m**de qui cassent toutes les deux minutes vont rendre ton expérience de dessin infernale.

Lien vers le critérium BIC: CLIQUE

Lien vers crayons de papier classique 2H: CLIQUE 

Lien vers les mines 2B : CLIQUE

Les gommes

Niveau gomme j’utilise la même gomme depuis plusieurs années, la gomme Faber castell dust-free. 

Elle gomme bien, et n’abime pas le papier étant très molle. 

Je mixe cette gomme avec un porte gomme Mono Zero pour gommer les détails. 

Par contre, je fais attention lorsque je l’utilise car elle est un peu dure et peut creuser le papier. 

Ce que l’on souhaite bien évidemment éviter lorsqu’on vend les originaux.

Par contre si tu scannes tes dessins pour faire l’ombrage/la colorisation à l’ordinateur, pas d’inquiétude à avoir. 

Lien vers la gomme Faber-Castell Dust Free : CLIQUE

Lien vers le porte gomme Mono Zero : CLIQUE

Mon carnet de croquis et les différents papiers

Bon, c’est là que ça se complique. 

J’adore avoir une variété de papiers fournis, afin de pouvoir tester tous les types de projets que je souhaite. 

Mais comme dit dans l’introduction, étant assez nomade, je suis obligé de limiter mes choix de papiers

Et c’est pas plus mal comme ça. 

Du coup quand je suis sur les routes j’utilise 2 carnets de croquis. 

Un petit carnet de papier layout en format A5, c’est petit mais il est très léger et facile à transporter, sans prendre beaucoup de place. 

Il y a 18 pages, ce qui est peu. 

Et mon carnet de croquis pour les pièces plus grandes, en 30 cm x 30 cm, environ 40 pages.

Suivant combien de temps je pars et de quelle façon je voyage je choisi l’un ou l’autre.

En ce moment je voyage en voiture donc j’ai pris le grand, mais si je devais prendre l’avion il est probable que je prenne le petit. 

Lien vers le Carnet de croquis Artway 30 cm x 30 : CLIQUE

Lien vers le Papier Bristol Sketch (Faute d’avoir trouvé le petit carnet, je te mets celui à spirales) : CLIQUE

L’encrage

Ici aussi, cela dépend de comment je voyage. 

SI je suis en mouvement, j’embarque mes feutres Faber-Castell dans toutes les tailles. 

Les feutres c’est clairement ce qu’il y a de plus simple et de plus léger à transporter

Et c’est exactement ce qu’on cherche en guise de matériel de dessin.

Si tu as déjà essayé de faire un trajet en train avec des pots d’encres de Chine, tu comprends ce que je veux dire. 

Pas de risque de retrouver ton sac à dos préféré taché d’encre

Et je suis pas sûr que les douaniers à l’aéroport apprécient quelqu’un se baladant avec des objets pointues en métal dans le sac…

Par contre, lorsque je suis plus posé, je reprends avec excitation mon porte plume et mes plumes de calligraphies. 

Car les feutres c’est bien, mais c’est un peu pâle comme pigment. 

La profondeur de l’encre de chine est incroyable, c’est probablement ce qui explique qu’encore aujourd’hui elle est grandement utilisée. 

J’ai découvert la plume en faisant des mangas quand j’étais plus jeune, et ça fait dix ans que je finis toujours par y revenir. 

Ce bruit, cette sensation sur le papier,qui accroche à moitié tout en glissant agréablement bien mais surtout ce trait fin et raffiné. 

Encrer à la plume c’est s’assurer un tracé élégant. 

Lien vers les feutres Faber-Castell : CLIQUE

Coloriser ses dessins tout en restant léger, c’est possible? 

La couleur, c’est le point douloureux de mon setup traditionnel. 

Car en traditionnel, pour pouvoir faire des dessins avec plein de détails, il te faut tout autant de couleur que tu as d’objets dans ton dessin. 

Et des fois, ajouter une petite teinte de vert-jaune ou de turquoise à certains endroit améliorer grandement un dessin. 

Sachant qu’il n’y a pas la possibilité d’avoir à portée de clic toutes les nuances du monde, il faut posséder les nuances dont tu as besoin avec toi

A moins de te focaliser sur du monochrome ou d’utiliser une palette limitée. 

Mais ça peut être contraignant et surtout un peu monotone, un peu ennuyant sur le long terme. 

J’adore le rouge comme tu le sais, mais devoir dessiner seulement en nuances de rouge pendant des mois ne m’excite pas particulièrement…

J’ai donc récemment trouvé deux compromis pour avoir pleins de nuances tenant dans un minimum d’espace. 

Le premier compromis concerne les feutres à alcool. 

En effet, j’ai découvert une technique sortie tout droit du monde du tatouage, qui consiste à faire les ombrages en premier. 

Ces ombrages sont faits en nuance de gris. Puis on applique ensuite les couleurs en aplats, sans utiliser plusieurs nuances de couleurs pour faire des dégradés. 

Cela marche plutôt bien, comme je l’ai fait dans cette illustration. 

Un bon résultat avec un matériel de dessin limité, c’est ça qu’on aime.

Un tips pour les utilisateurs de feutres à alcool; c’est d’avoir quelques feutres de gris afin de pouvoir préparer tes dégradés avant de placer les couleurs. 

Et d’avoir pour chaque couleur trois nuances différentes. 

A savoir une couleur très claire, une couleur médium et une couleur foncée.

L’avantage de faire de cette façon permet d’obtenir une nuance de tons plus grande, grâce aux ombrages fait en gris. 

Une couleur rouge vermillon aura un ton plus foncé qu’à l’accoutumé, une fois placée sur une base de gris. 

Le deuxième compromis que j’ai trouvé c’est d’utiliser les feutres aquarellables, les feutres Ecolines Brush Pen. 

J’ai fait une vidéo de test à ce sujet que tu peux visionner juste en dessous. 

Comme il s’agit d’encre aquarellable, cela veut dire que tu peux utiliser de l’eau pour éclaircir tes couleurs, et donc obtenir plus de nuance de couleur en utilisant le même feutre. 

Cela me permet de n’emporter avec moi qu’un feutre Ecoline de chaque couleur et malgré tout obtenir un large panel de couleur. 

Mais elles sont moins vives, je dois bien l’avouer. 

Bref, j’aime bien me compliquer la vie ;). 

Lien vers les feutres à alcool Ohuhu CLIQUE

Lien vers les feutres Ecolines Brush Pen : CLIQUE

Lien vers les pinceaux à réservoir à eau Pentel : CLIQUE

Accessoires pour me filmer, pas du matériel de dessin, mais obligatoire malgré tout.

Etant donné qu’en traditionnel, tu ne peux pas filmer directement l’écran, tu te dois d’avoir du matos pour te filmer en train de dessiner

Je ne me complique pas trop la vie de ce côté là honnêtement. 

Je suis d’une manière générale plutôt minimaliste, je fais donc au plus efficace. 

Un téléphone pour filmer. 

Non, je n’ai pas un Iphone. 

Non, pas de macbook non plus. 

Juste un LG G6, qui à plus de trois ans maintenant.

Dans lequel j’ai rajouté une carte mémoire de 128Go histoire de pouvoir filmer pendant plusieurs heures. 

Et un bras flexible que j’accroche directement à l’ordi pour tenir le téléphone. 

Et c’est à peu près tout pour les accessoires de filmage. 

On reviendra sur l’ordinateur un peu plus tard dans la partie digitale. 

Lien vers le bras flexible : CLIQUE

Mon matériel de dessin en digital

L’ipad

Je vais commencer par l’Ipad, car c’est ce que j’utilise pour dessiner lorsque je fais du dessin digital.

Je l’utilise avec Procreate uniquement pour l’instant. 

Il est possible qu’un jour je passe à Clip Studio Paint, que j’ai utilisé sur ordi pendant longtemps, et que je recommande vivement

L’ipad est à ce jour le matos high-tech sur lequel j’ai pris le plus de plaisir à dessiner. 

La sensation de l’Apple Pencil est juste incroyable et en ajoutant un protecteur d’écran avec grain (du genre de paperlike) tu peux simuler un peu la sensation du papier. 

C’est vraiment un très bon produit. 

Moi qui était plutôt team anti Apple avant, je dois leur reconnaître un bon travail sur ce produit. 

Si je devais racheter ce produit je le ferai sans hésiter. 

Par contre, je ne prendrai pas les 32 Go de mémoire car c’est vraiment trop limitant. 

Si tu dessines juste c’est amplement suffisant, mais j’aurai bien aimé pouvoir monter des vidéos sur mon Ipad, afin de me passer de mon ordi sur les voyages courts. 

Et dans ce cas la 32 GO c’est vraiment chaud…

Mais encore une fois, je suis compliqué, dans 90% des cas d’utilisations cela ne devrait pas poser de problème, à condition de vider et sauvegarder une fois ou deux par anton Ipad.

J’aimerai par contre mettre un point en lumière concernant l’Ipad. 

Si tu es du genre à faire de la retouche photo, en utilisant ta tablette, ou à utiliser photoshop pour divers projets, l’Ipad peut être contraignant

Surtout si tu n’as pas de macbook. 

Le fait de devoir exporter tes fichiers sur un cloud, les récupérer sur l’Ipad et les renvoyer sur l’ordi peut être lourd, notamment quand tu n’as qu’un petit bout de l’image à retoucher.

Donc Ipad + Microsoft + Android = mauvais ménage. 

Mais je suis près à payer ce prix pour l’expérience de dessin top level. 

Lien vers la protection d’écran BELLEMOND : CLIQUE

Ma tablette de secours

J’ai une tablette de secours de la marque XP-PEN, la deco 03 pour être plus précis. 

Je l’ai utilisée pendant un an, super expérience. 

Je la garde dans un coin de mon bureau. 

Je l’utilise en cas de besoin pour faire des petites retouches sur mon ordi

Elle à l’avantage d’être bluetooth, donc je laisse le récepteur scotché derrière la tablette et j’ai juste à le plug-in. 

Elle n’a juste pas fait le poids face au côté portable de l’Ipad. 

Le dessin dans le canapé a gagné…

Lien vers la tablette XP Pen Deco 03 : CLIQUE

Côté logiciels

Du côté des logiciels que j’utilise en dessin digital, j’utilise principalement Procreate sur l’Ipad et Clip Studio Paint quand je dessinais encore sur l’ordinateur. 

Ces deux logiciels sont légers à utiliser et procurent une sensation de dessin agréable, l’expérience utilisateur est très bonne.

Ce sont des logiciels qui ont l’avantage d’être spécialisés dans le dessin, contrairement à la Suite Adobe et Photoshop. 

Photoshop peut s’avérer être lourd lorsqu’on dessine avec. 

Non pas que ça lag, mais on sent que ce n’est pas aussi léger que les logiciels susmentionnés. 

Après, je ne sais pas comment je ferai pour bosser sans la suite Adobe. 

Je l’utilise tous les jours, littéralement. 

Photoshop, Illustrator, Premiere pro ou encore InDesign. 

C’est une tuerie et un repaire à bug. 

Bref, Adobe :D. 

Mon ordinateur portable

Techniquement je ne me sert pas de mon ordinateur pour dessiner, mais comme il me sert à monter mes vidéos et créer une partie des graphismes utilisés pour Miennu, je vais en parler rapidement. 

J’ai un ordi Asus VivoBook S15, 15 pouces. 

Avec un processeur I5 et 10 Go de Ram. 

Pas le top du top mais c’est le minimum pour l’utilisation que j’en fait. 

Il vient tout juste d’avoir deux ans, et je ne pensais pas qu’il tiendrait aussi longtemps avec la misère que je lui fait niveau processing et rendering de vidéos. 

J’ai essayé de remplacer mon ordi par l’Ipad, mais c’était compliqué.

Notamment pour le montage de vidéos ou la création de sites web. 

Pour trouver ton matériel de dessin une règle : explore, explore, explore

Et voila, tu sais tout de mon setup pour artiste nomade.

Il existe probablement plein d’autres possibilités que je n’ai pas encore explorer et auxquelles je compte bien me frotter 😉

Si tu as des idées, des questions ou des suggestions, n’hésites pas à m’en faire part dans les commentaires juste en dessous. 

La bise. 

Miennu.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *