fbpx

Salut à toi, la forme? 

Suite à la demande de plusieurs abonnés, j’ai décidé de faire ce petit article 

Comme tu as pu le voir dans le titre, on va parler de feutres à alcool aujourd’hui. 

L’idée c’est de te montrer 3 types de techniques différentes pour coloriser tes illustrations. 

Bien évidemment comme le thème de cette chaîne c’est d’apprendre à dessiner l’Irezumi, on va se servir d’une de mes illustrations de Kirin. 

Tu vas d’ailleurs te rendre compte que j’ai utilisé le même dessin de base à chaque fois, et que chaque façon de coloriser va radicalement changer le style. 

C’est très intéressant de changer de style de colorisation sans changer de style graphique, ça donne des résultats nouveaux et plus frais. 

Je t’invite d’ailleurs fortement à mixer les styles qu’on va voir entre eux, et même d’autres dont on ne parlera pas dans cette vidéo. 

C’est important de faire des tests pour développer ton propre style. 

Pour cet article on va utiliser les feutres à alcool de la marque Ohuhu

Les techniques qu’on va voir ensemble sont faisables avec n’importe quel marqueur à alcool, pour peu que l’alcool permette de faire des mélanges et des dégradés.

Donc les feutres de la marque Copic et Graph’it marcheront également, les promarkers je ne sais pas, perso j’ai jamais réussi à faire de dégradé avec. 

Je te précise d’avance que c’est un article pratico-pratique

Ce qui veut dire qu’aujourd’hui on va se focaliser sur la technique brute, et non sur la beauté des dessins de la vidéo. 

Grosso modo, les dessins sont éclatés au sol. 

Mais qu’importe. 

Allez, c’est parti pour apprendre 3 techniques de colorisations.

(tu peux retrouver cet article au format vidéo sur ma chaîne Youtube : ICI )

Les 3 techniques de colorisations

Comme tu peux le voir à l’écran, sur la feuille il y a 3 cercles colorés et 3 têtes de Kirin. 

J’avais à la base pensé faire le tuto avec simplement 3 cercles, mais il s’est avéré que la technique de Cell Shading, tout à gauche, n’est pas très représentative sur ce cercle. 

Du coup, j’ai fait les têtes de Kirin pour avoir plus de mise en contexte et que tu comprennes mieux de quoi il était question.

Technique de dessin avec les feutres à alcool n°1 – 50 nuances de gris

Comment j’ai découvert cette technique?

Commençons donc par la première technique. 

La technique n°1 pour coloriser avec des feutres à alcool, j’avais déjà eu à y faire dans les illustrations de speed painting, avec l’artiste wlop notamment. 

Mais c’est vraiment le milieu du tatouage qui m’a sensibilisé à cette technique.

C’est dans ce domaine que je l’ai vu la plus représentée. 

Traditional rose | Traditional rose tattoos, Rose tattoos, Shoulder tattoo

(voici un petit exemple parlant de la technique en question, regarde l’intérieur des pétales.)

Et pourquoi dans le tatouage plus qu’ailleurs? 

A cause d’un nombre de couleurs disponible qui est limité.  

Il a donc fallu faire les ombrages en gris par dessous afin de donner de la profondeur. 

Utiliser cette technique sur tes dessins aux feutres

La technique en soi est assez simple. 

Il suffit de réaliser de coloriser ton dessin tout en nuances de gris. 

Tu fais comme si tu le colorisais en couleur, mais avec du gris. 

Et une fois que c’est fait, tu auras juste à appliquer un aplat de couleur sur ton dessin. 

Cette technique a deux avantages. 

Le premier c’est de t’obliger à bien comprendre les différents tons présents dans ton dessin afin de lui donner du volume. 

Ça t’oblige à vraiment travailler sur le volume et les formes. 

Pas d’approximation sinon ça ne va pas bien rendre. 

Le deuxième avantage de cette technique c’est qu’elle te permet de faire les ombrages en nuances de gris, et ensuite de simplement repasser avec ton aplat pour finir ton dessin. 

Ce qui veut dire que tu as besoin d’avoir moins de feutres à alcool dans ta trousse. 

Il te faut simplement 5-6 feutres gris et un ou deux feutres de chaque couleur. 

Ce qui est appréciable, quand tu vois que sur la technique n°2 j’étais content d’avoir mes 120 feutres…

Par contre, cette technique a un revers de médaille. 

C’est normal, il n’y a pas de technique parfaite après tout. 

Son problème, et pour moi ça en est un gros, c’est qu’elle a tendance à désaturer la couleur du dessin. 

Il est par conséquent plus gris, plus terne et moins punchy. 

Alors, ce que je te dis là c’est assez personnel, parce que j’aime les images très vives. 

Si tu as un style qui utilise plus les tons neutres, y’a moyen que tu accroches avec cette technique. 

Par contre avant de passer à la seconde technique, il faut que je te prévienne de la spécificité de cette technique de colorisation. 

Au moment de faire ton aplat, il va bien falloir que tu choisisses la bonne nuance de couleur. 

Prenons par exemple le bleu comme à l’écran, si tu choisis une nuance de bleu trop clair, elle va disparaître sous le gris

A l’inverse si tu choisis une nuance de bleu trop foncée, elle va engloutir tous les tons de gris plus clair qu’elle. 

Donc si tu décides de partir sur cette technique, je te conseille de faire beaucoup de tests en amont pour voir les nuances de couleurs que tu peux utiliser. 

Technique de dessin avec les feutres à alcool n°2 – Aucune couleur ne sera épargnée

Utiliser cette technique de feutre à alcool

Cette technique est la plus classique de celle que l’on va voir aujourd’hui. 

C’est la technique que j’utilise principalement car je trouve que c’est celle qui donne le meilleur résultat.

Il va s’agir de faire des dégradés partout

Bien entendu là où tu as des ombres bien coupées et définies, tu ne feras pas de dégradé. 

Pour cette technique, il va falloir utiliser au minimum 3 feutres de la même couleur.

Pour rester sur notre bleu, il va falloir utiliser un bleu clair, un bleu moyen et un bleu foncé. 

Une fois que tu as choisis tes nuances de feutres à alcool, ce que tu vas faire c’est de dégrader tes couleurs de la nuance la plus foncée à la plus claire. 

Suivant la marque de feutre à alcool que tu as, il se peut que tu doives insister un peu pour faire un dégradé qui est doux. 

La problématique de la technique n°2

Par contre, cette technique t’oblige à avoir beaucoup plus de feutres que la technique précédente. 

Ce qui peut être un sacré frein. 

Bon heureusement de nos jours il existe plein d’alternatives à la marque Copic, comme celle que j’utilise, à savoir Ohuhu.

J’en ai fait le test sur mon site,si tu veux en savoir davantage sur ces feutres à alcool clique : ICI

Après, une fois que tu as toutes les couleurs qu’il te faut ce n’est plus vraiment un problème, même au contraire c’est très fun car ça te permet d’explorer des nouvelles idées. 

En revanche, cette technique va te demander de bien visualiser ce que tu souhaites faire dans ta tête. 

Parce qu’il va falloir gérer le volume et les formes, comme pour la technique numéro 1, tout en gérant les teintes de couleurs pour s’assurer qu’elles vont bien ensemble et qu’elles sont bien placées suivant les formes. 

Ce qui demande donc une plus grande capacité de visualisation. 

Mais honnêtement, ça vaut vraiment le coup de te pencher sur cette technique. 

Technique de dessin avec les feutres à alcool n°3 – Styliser pour mieux régner

Maintenant, passons à la technique numéro 3.

La technique du cel-shading

Alors cette technique, elle consiste à poser tes aplats en premier.

Puis une fois que c’est fait, il faut te suffit de prendre une nuance plus foncée de la même couleur, et de repasser sur les zones où l’ombre doit se trouver. 

Oui, oui comme ça, de façon très tranchée. 

C’est une technique qui a été popularisée par les mangas et l’animation. 

Lelouch vi Britannia | Wiki Code Geass | Fandom

Elle s’appelle la technique du cel-shading. 

Cel pour celluloïd et shading pour ombrage. 

C’est la plus simple des trois techniques qu’on a vu au cours de cet article. 

Elle est plus simple parce qu’elle est grandement stylisée, et vu qu’il y a moins de nuances cela demande moins capacité de visualisation. 

Et bien entendu, elle est bien plus rapide à exécuter. 

C’est d’ailleurs pour ça qu’elle est très répandu dans le manga ou dans les animés. 

Le revers de la médaille

Le revers de cette technique c’est qu’elle va donner un style cartoon à ton dessin

C’est le prix pour le gain de temps et la facilité. 

Plus tu mettras de temps sur un dessin, plus il aura l’air réaliste. 

C’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup d’artistes optent pour un style semi-réaliste qui mix les éléments du cel shading mais en travaillant plus l’ombrage en utilisant la technique n°2. 

Cela permet de s’éloigner du côté cartoon tout en conservant l’avantage du gain de temps. 

Donc voilà, c’est tout pour cet article qui avait pour but de te faire un petit tour rapide des diverses techniques que j’utilise quand je dessine avec des feutres à alcool. 

Je sais qu’il existe encore plein d’autres techniques dont on n’a pas parlé dans cet article.

Et je pense qu’il y aurait de quoi faire encore plusieurs vidéos/articles sur les différentes techniques de dessins, ou même sur comment associer différentes techniques ensemble. 

Mais ce sera pour une prochaine fois, allez, la bise. 

À la semaine pro. 

Miennu.

Pour aller plus loin :

J’ai créer une formation sur le thème des fleurs Japonaises.

Le but est simple : t’apprendre en profondeur chaque fleurs pour que tu arrives à les dessiner sans modèle.

Au programme : La Pivoine, le Chrysanthème, le Lotus, l’Œillet et la Fleur de Cerisier.

Les articles qui peuvent également t'intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.