fbpx

Salut à toi, la forme? 

Alors aujourd’hui je vais te faire un petit tuto assez simple pour t’apprendre comment peindre un masque Hannya et un chrysanthème en utilisant les feutres Ecolines brush pen. 

J’en ai fait le test dans les premières vidéos sur ma chaîne Youtube et de ce blog, mais on me demande souvent des conseils pour mieux s’en servir. 

Tu peux retrouver le test des feutres écolines, en vidéo, ici : CLIQUE

Je vais donc te montrer comment je les utilise et les 3 techniques les plus importantes à savoir utiliser. 

Si tu ne sais pas ce que sont les feutres écolines brush pen, ce sont des feutres aquarellables. 

C’est à dire que tu appliques l’encre contenu dans ces stylos sur la feuille, et si tu rajoutes de l’eau l’encre se transforme en aquarelle. 

Ce qui permet d’allier le meilleur des deux mondes entre les feutres et l’aquarelle. 

Et ce que je préfère de ces feutres c’est l’encre qui est vraiment saturée et pétante. 

Du coup, voici le dessin qu’on va réaliser aujourd’hui :

Il faut savoir que dans cet article je ne vais pas te montrer comment réaliser le masque Hannya ou le chrysanthème. 

On va juste apprendre à les peindre. 

Par contre, si tu veux apprendre à les dessiner, j’ai réalisé des guides sur ce sujet,  qui sont accessibles librement ICI.

Il y a un guide sur : le chrysanthème, le masque hannya, le dragon japonais, le maneki neko qui est le chat de la chance et les feuilles d’érables.

Chaque guide dure environ 30 minutes, ce sont des mini-formations. 

D’ailleurs, si tu souhaites retrouver cette article au format vidéo, tu peux en cliquant ici : CLIQUE

Allez, c’est parti. 

Technique aquarelle n°1 : Faire une transition douce avec tes feutres écolines. 

La première chose à savoir faire, et ça c’est vrai pour tout ce que tu vas utiliser comme matériel qui se rapproche de près ou de loin à l’aquarelle, c’est de savoir faire une transition la plus douce possible entre la couleur et le papier. 

L’idée ici est de faire disparaître au maximum les traces de transition. 

Pour ce faire, il faut que tu étires la couleur jusqu’à la rendre transparente. 

Il va donc falloir appliquer pas mal d’eau, et surtout de l’eau pure, sans couleur. 

Ce que je fais dans ces cas-là, c’est d’essuyer la pointe de mon pinceau à réservoir sur une serviette à côté. 

Ça enlève la couleur sur la pointe et comme il y a un débit d’eau continu et fixe, ça permet de continuer à alimenter l’étirement de la couleur. 

Une fois que tu as atteint une couleur très claire, il va falloir enlever un maximum d’eau entre la nuance la plus claire et le papier. 

Je reprends donc ma serviette et enlève presque complètement l’eau de la pointe de mon pinceau à réservoir. 

Tu peux prendre un pinceau classique si tu veux te simplifier la tâche, étant donné qu’ils ont un gros pouvoir d’absorption. 

Et tu éponges la couleur. 

Il faut que ton pinceau soit humide quand même afin de pouvoir remplacer l’eau colorée qui est absorbée par de l’eau claire et rendre la transition plus douce. 

C’est une technique que l’on va principalement utiliser lorsqu’on a qu’une seule couleur.

Afin d’obtenir le plus de nuance possible de cette couleur unique. 

Colorisation du masque Hannya et du Chrysanthème, partie 1 : le masque Hannya.

Parlons maintenant de la colorisation de notre masque Hannya. 

Le masque Hannya est relativement simple à réaliser, généralement il n’a qu’une seule couleur. 

Il n’y a pas de transition ultra douce comme je viens de te le montrer, il s’agit plutôt d’aller vers du plus foncé au plus clair suivant où se trouve la source de lumière. 

Les endroits les plus foncés sont en sur les bords du front, sous les paupières, sous les yeux, sous les joues, sous les lèvres, dans la bouche et dans les oreilles. 

Il faut vraiment penser le masque hannya comme un visage humain au niveau des ombres.

La seule différence c’est qu’il est un peu plus cabossé pour lui donner un aspect un peu monstrueux. 

Technique aquarelle n°2 : Booster tes ombres en mélangeant plusieurs couleurs de feutres écolines similaire.

Passons maintenant à notre deuxième technique qui va être de dégrader plusieurs couleurs similaires. 

C’est LA technique idéale si tu veux pousser les dégradés et l’ombrage de tes dessins, tout en ayant des transitions douces.

Regarde je te montre ce que ça donne avec les feutres Ecolines brush pen. 

L’idée c’est de dégrader plusieurs couleurs de façon successive, je te conseil d’avoir 3 tons différents pour avoir un dégradé riche. 

On va donc appliquer les couleurs sur le papier les unes après les autres, en commençant par la plus claire, puis la moyenne et enfin la plus foncée en mode ‘escalier’. 

Ce qu’il faut ensuite faire c’est de d’étirer un maximum la nuance la plus claire, jusqu’à l’endroit souhaité. 

Puis une fois que c’est fait, tu vas étirer un peu la couleur de ton moyen vers ta couleur plus claire. 

Et ensuite celle de ton foncé vers ta couleur moyenne, avec pour objectif de rendre la progression la plus douce possible. 

Cela te demandera peut- être un peu d’entraînement avant de réussir à bien le faire. 

Je t’invites d’ailleurs à tester tes mélanges de couleurs avant de le faire sur ton illustration finale, ça t’évitera des mauvaises surprises à cause de couleurs qui ne vont pas ensemble aussi bien que prévu. 

Je parle en connaissance de cause. 

Colorisation du Chrysanthème

Du coup, vu qu’on à vu cette deuxième technique qui permet de dégradé plusieurs couleurs similaires, je vais m’occuper de coloriser les pétales du chrysanthème qui sont tous fait en utilisant cette technique. 

L’ombre des pétales de chrysanthème se trouve à différents endroits suivant si tu colorises l’intérieur ou l’extérieur des pétales. 

Pour ce faire, je vais appliquer une couche d’orange citrouille, puis une couche de rouge vermillion. 

Concernant l’extérieur de tes pétales, les ombres seront à la base du pétale. 

Pour l’intérieur tu mettras l’ombre au niveau du bout du pétale, ce qui donnera un effet de contraste qui fera ressortir ton design. 

Une fois que tu as choisis tes couleurs il te suffit de répéter le processus et de le faire pour tous les pétales, easy. 

Technique aquarelle n°3 : Mélanger deux couleurs écolines ensemble

Maintenant ce qu’on va faire c’est de coloriser les feuilles du chrysanthème. 

Comme j’ai tendance à préférer les couleurs plus chaudes, j’aime bien avoir un vert chaud également. 

Mais comme tu peux le voir mes deux nuances de feutres verts ne sont pas top. 

Ce que tu peux donc faire c’est de mixer deux voir trois couleurs. 

Et c’est là qu’il te faut un bon papier, car comme les pointes des feutres écolines accrochent grave, tu risques de défoncer ton papier en passant plusieurs fois au même endroit. 

On va donc mélanger le orange miel et le vert émeraude pour obtenir la nuance de vert que je souhaite. 

Il suffit de mélanger et d’appliquer la couleur comme fait précédemment. 

Cette petite technique va te permettre de créer de nouvelles couleurs en les mélangeant. 

Par contre il faut savoir que toutes les couleurs ne vont pas bien ensemble car les teintes de chez écolines sont très spécifiques. 

De toute façon si tu souhaites faire des mélangent très précis, l’idéal reste une palette de couleurs classique.

Tu peux également opter pour lese encres liquide de chez écolines ou encore les les pigments en poudre à mélanger soi même. 

Les derniers détails de l’illustration : les feuilles du Chrysanthème en mixant deux de tes feutres écolines

J’applique donc tout simplement cette technique sur le feuillage du Chrysanthème

Ressources finales qui peuvent t’intéresser :

Je te mets les liens vers des vidéos pour illustrer les différents types d’aquarelles qui existent. 

La première vidéo est de Tipivoine, qui te présente tous les types d’aquarelles qu’elle utilise. 

Et elle en utilise un certain nombre, ce qui te donne un bon tour d’horizon de ce qui peut exister. 

La vidéo c’est ici : CLIQUE

Et la seconde vidéo est en anglais, qui te montre comment faire et utiliser de l’aquarelle en pigments. 

La vidéo c’est ici : CLIQUE

J’adooooooore le magasin dans lequel se passe la vidéo, à savoir Pigment Tokyo

Il est magnifique et les produits le sont aussi.

Donc voilà, c’est fini pour cette vidéo qui je pense, te sera utile. 

Pour rappel, si tu veux apprendre à dessiner le chrysanthème et le masque Hannya de ce dessin, j’ai créé des guides qui sont accessibles librement ICI.

Aller, la bise et prends soin de toi. 

Miennu.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *